Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Ille et Vilaine (35)
  • Législative : le NPA candidat dans la 3e circonscription d’Ille et Vilaine

    Le NPA a fait le choix de présenter des candidatEs dans la 3e circonscription d’Ille et Vilaine, circonscription qui s’étend sur un grand territoire partant du quartier populaire rennais de Villejean pour atteindre au nord le canton de Combourg et à l’ouest l’ancien canton de Saint-Méen-le-Grand. Dans le contexte d’un grand émiettement des candidatures « de gauche » contre laquelle il s’est battu, notamment à Saint-Malo (7e circonscription), le NPA a privilégié la 3e parce qu’elle est emblématique de la débandade du parti socialiste. Le député socialiste sortant se représente en effet mais sous l’étiquette « majorité présidentielle », sans que le PS juge nécessaire de lui opposer un candidat....

    Le NPA 35 sera représenté par notre jeune camarade Sophie PLANTE, 20 ans, postière remplacante et par Pierre CHAPA, 39 ans, directeur d’école publique dans la circonscription.

    Ci dessous le communiqué officiel du NPA 35

    Le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) a décidé de se présenter aux élections législatives dans la 3e Circonscription d’Ille et Vilaine. Dans la suite de la campagne qu’a menée Philippe POUTOU aux élections présidentielles, nous défendrons un programme d’urgence sociale qui trace la voie d’une rupture avec le capitalisme.
    L’élection d’Emmanuel Macron, loin d’apporter du neuf, recycle en fait les même propositions et recettes libérales en place depuis 40 ans qui broient la vie de millions de salariés et met l’existence même de la planète en jeu.
    Ce désespoir alimente l’extrême-droite qui en profite pour faire avancer ces idées nauséabondes (racisme, …).
    Sur la 3e circonscription, François André, député socialiste sortant, se présente dorénavant sous l’étiquette « Majorité Présidentielle ». Il fait partie de ces professionnels de la politique qui, « à gauche », ont participé aux lois de régression sociale sous la présidence Hollande. Il n’y a donc aucune surprise qu’il porte dorénavant le projet libéral de Macron. C’est aussi un député qui soutenu l’état d’urgence, la déchéance de nationalité dans un contexte de répression des mouvements sociaux et des violences policières sur Rennes notamment.
    Pour notre part, nous souhaitons particulièrement mettre en avant 3 questions lors de cette élection

    1. Notre refus de la casse du code du travail par la nouvelle loi travail. Nous portons l’idée d’une mobilisation immédiate la plus large et la plus unitaire possible pour faire échec à ce projet.
    2. Notre soutien à la cause des migrants. Nous exigeons des papiers et des logements pour toutes et tous, notamment des migrants logés à la Poterie par les associations et qui risquent de se retrouver à la rue le 17 juillet.
    3. Notre exigence d’abandon immédiat du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ainsi que notre engagement dans le combat contre toute expulsion de la ZAD

    Sophie PLANTÉ
    20 ans, Postière remplaçante
    Pierre CHAPA
    39 ans, directeur d’école publique

    Contacts :
    Tel 0688745755
    Mail : npa35circo3 gmail.com