Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Ille et Vilaine (35)
  • CONTRE LES EXPULSIONS A NOTRE DAME DES LANDES !

    Plus de 200 personnes ont manifesté suite à la réunion du comité ZAD de Rennes. Une mobilisation déterminée de l’université à la mairie de Rennes !

    Plus de 200 personnes ont montré leur détermination face à la décision de justice d’expulser les opposant-e-s légitimes de la ZAD. Au passage, Ouest France ferait mieux d’embaucher des journalistes plutôt que de reprendre aveuglement les chiffres de la police, non, nous n’étions pas 50...
    En ce début d’après midi du lundi 25 janvier 2016, la justice de classe frappe à nouveau. Après les condamnations des goodyears à de la prison ferme, après les comparutions immédiates de nos camarades migrants à Calais, après la condamnation de Jacqueline Sauvage, après la criminalisation du mouvement de BDS d’Israël, après les acquittements de policiers meurtriers... la justice a de nouveau montré sa capacité à maintenir un système injuste en place sous les ordres d’un Etat de plus en plus sécuritaire et policier.
    Aujourd’hui, la justice nantaise s’attaque encore au mouvement contre l’aéroport de Notre Dame des Landes et son monde. Elle avait déjà interdit de territoire, interdit de manifestation, condamner à des amendes exorbitantes, condamner à des peines de TIG, de prison avec sursis, enfermer des militant-e-s du mouvement social qu’ils-elles soient étudiant-e-s, précaires, paysan-ne-s, travailleur-euse-s ou chômeur-euse-s. Elle avait déjà saisit les tracteurs et véhicules des dizaines de manifestant-e-s qui avaient participé aux opérations escargot et poursuit toutes celles et ceux qui osent résister. Elle poursuit son acharnement en expulsant sans délais trois familles et l’ensemble des agriculteur-rice-s de la ZAD. Huit familles ont un délais de deux mois. Cette décision inacceptable ne sera pas sans réponse de l’ensemble du mouvement d’opposition à l’aéroport et son monde ! Leur répression ne fait qu’augmenter notre détermination et nos solidarités, la ZAD vivra, la ZAD vaincra

    Les manifestant-e-s de Rennes ont pu scander leurs revendications contre les expulsions, contre l’aéroport et son monde et contre ce monde capitaliste qui nous opprime : « La terre aux paysans, pas aux capitalistes ! », « Rennes debout, la ZAD est partout ! », « Il y en a assez, assez, assez, assez de cette société qui bétonise la terre et engraisse les actionnaires, expulse les paysans e condamne les opposants ! ». Une manifestation déterminée qui a laissé des traces de ZAD sur la mairie. Les CRS et la BAC ont réprimé la manifestation pourtant légitime ! Si des arrestations ont eu lieu, le NPA Rennes exige la libération immédiate de nos camarades ! Poursuivons la mobilisation !