Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Ille et Vilaine (35)
  • "CH Guillaume Régnier : une AG souriante...

    Le ton est enjoué, au cours de l’AG du mardi 9 janvier aux portes du CHGR... C’est que les 6 semaines de lutte de la fin 2017 ont permis une première victoire... Tous comptes faits, ce sont plus de un million sept-cent mille euros qui sont débloqués pour le CHGR... En décembre, il était déjà question de cinq-cents mille euros... Alors les salariéEs du CHGR rassembléEs autour du barnum, remonté pour l’occasion, sont plutôt contentEs de voir que leur lutte a eu de l’effet. D’abord, la couverture de presse, timide au début, a ensuite permis une vraie visibilité de leur mouvement : Le Monde, les différentes télés, Libé, et au tout début janvier un papier de l’AFP qui a réamorcé la pompe. Il est clair que cela a du alerter le ministère, qui a mis au bout de ce que l’ARS avait déjà promis...
    Mais attention, le ton est donné par les syndiquéEs - ou non - qui prennent la parole : « cet argent ne doit pas nous anesthésier ! » ; « premièrement ce n’est pas assez, ensuite on ne sait pas ce que la direction compte en faire » ; « et puis cela ne répond en rien à toutes les questions de management que nous avons soulevées et qui engendrent la souffrance au travail ! » Très vite il est dit qu’il ne faut pas lâcher, que s’ils ont débloqué cet argent, c’est qu’ils l’avaient, que s’ils nous le donnent, c’est l’aveu de leur part que nous étions sous-dotés. Alors il est décidé de garder le barnum toute la semaine, de se manifester auprès de la direction pour qu’elle ne décide pas seule de l’emploi de l’argent, et de continuer la lutte dans un cadre plus large pour obtenir la satisfaction de nos revendications ! Dans quelques jours, un point plus détaillé..."

    A lire ci dessous, le communiqué détaillé du syndicat Sud