Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Ille et Vilaine (35)
  • A Rennes et Saint Malo, un 26 mars contre l’aéroport et son monde !

    A Rennes,
    Plusieurs dizaines de militant-e-s se sont rassemblé-e-s place saint michel ce 26 mars à 12h à Rennes contre l’aéroport et son monde suite à l’appel national pour une journée de mobilisation et d’action contre les expulsions (le 26 étant la date où les habitant-e-s historiques (jugés en janvier) sont officiellement expulsables).
    Autour d’un repas à prix libre, les discussions avec les passant-e-s en ce jour de marché ont été nombreuses et solidaires. Les différentes prises de parole de luttes locales ont rappelé que toutes nos résistances avancent ensemble car elles combattent le même adversaire.
    Malgré la répression qui nous touche toutes et tous, ce sont des gestes de solidarité entre nos différents combats qui se développent, ils permettront de construire la convergence ! Ces derniers jours, la ZAD a apporté du soutien matériel et alimentaire aux migrant-e-s de Calais ainsi qu’aux étudiant-e-s de l’université occupée de Nantes. L’assemblée générale de Rennes 2 s’est inscrit dans la lutte contre l’aéroport et en soutien à la ZAD...
    Pendant le rassemblement où les slogans étaient chantonnés, une pensée particulière allait au dernier carnavalier anti-aéroport du 06 février encore incarcéré et à toutes celles et ceux qui sont inquiété-e-s par la justice de classe !

    A St Malo,
    Malgré un temps très venteux, le comité malouin des opposants à l’aéroport de NDDL s’est essayé au « beach art » avec plein de bonne volonté compensant notre amateurisme, sur une plage de Saint-Malo au pied des remparts et sur le chemin des Beys. Un si bel emplacement nous a procuré de nombreux spectateurs ; nous avons pu échanger avec les plus curieux et diffuser des tracts résumant la situation à Notre Dame des Landes.

    Toutes les actions ici : http://zad.nadir.org/spip.php?artic...

    Le NPA appelle à prendre part à toutes les mobilisations contre l’aéroport et son monde !

    À St Malo, http://35-contre-nddl.blogspot.fr/
    Nous vous invitons à participer à la réalisation d’un dessin sur sable à la plage de Bon Secours à Saint Malo samedi 26 mars à 14 h 00. Les animateurs du comité apporteront le motif et le matériel qui pourra être complété par votre propre équipement (râteaux, banderoles, panneaux, gilets jaunes NDDL etc..). Ce dessin de belle taille attirera l’œil des malouins et des touristes. Pour information, la marée basse de 1,99 m s’établira à 15h35. Merci de venir nombreux et motivés (prévoyez votre gouter) ! Les animateurs du comité malouin.

    A Rennes, https://comitezadrennes.noblogs.org/
    RASSEMBLEMENT à 12h place st michel ! Suite à l’appel nationale pour une journée de mobilisation et d’action le 26 mars contre les expulsions, le Comité ZAD de Rennes appelle à un rassemblement avec un repas à 12h00 place St Michel. Pour rappel, le 26 est la date où les habitants historiques (jugés en janvier) sont officiellement expulsables. Même si la situation pour la ZAD semble plus calme que cet hiver, il est important de ne pas lâcher la pression ; surtout en vue de la « consultation citoyenne » qui doit avoir lieu en juin et avec laquelle le gouvernement essaie de nous enfumer. Cette date sera aussi l’occasion de montrer notre soutien aux camarades qui ont subi la répression pour le Karnaval du 6 février, les actions d’opérations escargots et ceux qui passent bientôt en appel à Rennes suite à la manif du 22 février 2014. Il y aura deux procès en mai et un en juin. Dans le contexte de la grève contre la loi Travail, le comité ZAD de Rennes à choisi se positionner avec le mouvement. Nous sommes intervenus à l’AG de rennes 2. Celle-ci a voté une motion « contre l’aéroport et pour la ZAD » et sa participation au rassemblement du 26 mars. À nantes, quelques ZADistes sont venus en tracteur à la dernière manif et ont emmené des légumes à la fac. Tous ces gestes de rapprochement entre la lutte anti-aéroport et contre la loi Travail sont très bien accueillis. Il va de soi que nous luttons contre une même logique économique dont le PS n’est que le porte-parole